AFP :

Donald Trump a adouci mardi sa position sur le changement climatique, se disant «ouvert» au sujet de l’accord de Paris, après avoir promis pendant toute sa campagne de revenir sur l’engagement des États-Unis.

Le président élu a aussi désavoué un groupe de néo-nazis ayant fêté sa victoire samedi à Washington, après avoir été pressé de questions sur le sujet par des journalistes du New York Times, lors de sa deuxième grande entrevue depuis son élection il y a 15 jours.

L’entretien d’une heure, retranscrit dans un format inédit en direct sur Twitter, a été l’occasion pour Donald Trump d’insister sur sa capacité à diriger les États-Unis à partir du 20 janvier, en dépit du flou qui persiste sur bon nombre de ses propositions de campagne.

«Je regarde ça de très près. Je reste ouvert sur cette question», a-t-il déclaré au sujet de l’accord de Paris conclu fin 2015 par 195 pays.

Lire sur La Presse

Il y a un lien entre l’homme et le changement climatique, admet Trump

Il y a un lien entre le changement climatique et l’activité humaine et « l’air pur est d’importance vitale » a déclaré mardi le futur président américain, Donald Trump, au New York Times. L’homme d’affaires, qui a rencontré la rédaction du quotidien à New York, dit « garder l’esprit ouvert » sur l’Accord sur le climat conclu l’an dernier à Paris, selon des propos diffusés sur Twitter par l’un des journalistes.

« Je pense qu’il y a un certain degré de connexion » entre l’activité humaine et le changement climatique, a affirmé Donald Trump au New York Times, après avoir répété au cours de sa campagne que cette thèse était un « canular ».

Lire sur ICI Radio-Canada