Sopine Côté / Journaliste, Le Journal de Québec :

Papiers White Birch ne recevra aucune amende pour avoir poussé directement dans l’estuaire de la rivière Saint-Charles de l’eau accumulée sur le quai de son usine Stadacona, à Québec, en février dernier. Toutefois, l’entreprise s’est engagée à cesser cette pratique. Le dimanche 21 février, un pêcheur de Québec avait filmé une machinerie en train de pousser de l’eau «brun-noir» dans l’estuaire. Inquiet, le citoyen avait porté plainte au ministère de l’Environnement le lendemain. La direction régionale du ministère avait alors confirmé au Journal que ce genre de déversement n’était pas autorisé et que la papetière s’exposait, «s’il y a lieu», à une amende maximale de 5000 $.

Lire et voir sur le Journal de Québec