Michel Laliberté / La Voix de l’Est :

(Granby) Les eaux des rivières Yamaska Nord à Granby, Yamaska Sud-Est à Cowansville ainsi que Le Renne à Acton Vale contiennent plusieurs contaminants rarement répertoriés jusqu’ici. La présence de ces polluants affecte la qualité de l’eau en plus de la santé des poissons, révèle une étude du ministère de l’Environnement.

Des dizaines de médicaments et des contaminants chimiques apparaissent dans des échantillons d’eau prélevés dans les principales rivières de la région. Les usines d’épuration des eaux usées des municipalités ne sont pas en mesure de tous les traiter avec succès. Résultat, dans quelques cas ces substances dépassent les normes établies par les autorités gouvernementales.

L’étude, débutée en 2010 et 2011 et intitulée Contaminants d’intérêt émergent, substances toxiques et état des communautés de poissons dans des cours d’eau de la Montérégie et de l’Estrie, place la Yamaska Nord en aval de l’usine d’épuration des eaux usées de Granby dans le groupe de tête des 13 segments de rivières les plus affectées par des contaminants. On y retrouve des traces de différents médicaments, des produits de soins personnels et de substances utilisées dans des procédés manufacturiers (voir encadré : Cocktail de produits chimiques).

Lire sur La Voix de l’Est