Ian Bussières / Le Soleil :

(Québec) La mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet, utilisera son droit de veto lundi soir pour empêcher quatre conseillers indépendants de faire adopter une résolution visant à contester devant les tribunaux le règlement sur la protection de l’eau potable adopté par la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). «Absolument», a répondu Mme Brunet quand Le Soleil lui a demandé si elle prévoyait utiliser cette prérogative lors de la séance extraordinaire de lundi pour empêcher le projet de résolution d’être adopté. «Fidèle à moi-même, je ne peux pas accepter ça pour la population. Dépenser autant d’argent, c’est un gaspillage de fonds publics.»

Lire sur Le Soleil