Mathilde Golla /Le Figaro :

Grâce à ces turbines et à des conditions climatiques exceptionnelles, la nation a produit plus d’électricité qu’elle n’en a consommé sur 24 heures, une première.

Un dimanche peu ordinaire en Écosse. Les vents ont été tellement forts le 7 août dernier qu’ils ont permis d’alimenter plus de la totalité des besoins en électricité de l’Écosse sur la journée, selon les spécialistes. Les rafales de vent ont en effet atteint les 160 km/h sur plusieurs heures, et même 185 km/h dans la chaîne de montagne des Cairngorms, selon le Met Office, le service national britannique de météorologie. Le service météo avait ainsi émis une alerte météo de niveau jaune sur une grande partie de la région. Ces conditions climatiques avaient provoqué des perturbations sur les routes avec des ponts fermés, des ferries annulés et des trains retardés. Mais, bonne nouvelle, ces forts vents ont surtout alimenté la production d’énergie renouvelable du pays. Ainsi, les turbines de la patrie de Sean Connery ont produit 39.545 MWh (Mégawatts par heure) alors que la consommation électrique total du pays stagnait à 37.202 MWh.

Lire sur Le Figaro