Claude Saint-Jarre, Boucherville :

8 juillet 2016 – Ce gouvernement n’a pas été élu pour nous exproprier. C’est pourtant ce qui va nous arriver avec la Loi sur les hydrocarbures, incluse dans le projet de loi 106, qu’il a déposé discrètement le mois dernier et veut nous faire avaler tôt cet automne selon le Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec.

Il y a du gaz de schiste chez moi à Boucherville mais aussi chez vous dans les régions de L’Assomption, Saint-Hyacinthe, Bécancour, Trois-Rivières, Sorel, Drummondville, la liste est sans fin.  Le gouvernement met tout en place pour que les gazières puissent l’exploiter. La Loi sur les hydrocarbures supplantera le Plan d’urbanisme. Vous serez expropriés s’il le faut. L’eau goûtera le combustible fossile et vous n’aurez rien à dire.

Vous aurez comme redevances, les problèmes graves de santé causées par un environnement pourri. Aux autres les profits…

Il faut dire tout haut et tout de suite « Non merci » en autodéfense contre la pétroéconomie et la pétrosociété quadrillée de gazoducs et d’oléoducs que notre pétrogouvernement veut nous imposer.

L’avenir n’est pas dans les hydrocarbures mais dans les énergies renouvelables, garantes de bons emplois et de santé publique pour nous et les prochaines générations.

Renseignez-vous en visitant les sites de regroupements citoyens ou en assistant à leurs assemblées, parlez-en autour de vous, parlez-en aussi à votre conseil municipal, sans oublier vos députés.