ICI Radio-Canada :

Le groupe de recherche Alpha Wildlife critique vivement le plan d’élevage du caribou forestier du gouvernement Notley dans la région de Little Smoky. Le projet, lancé en juin 2016, n’a toujours pas été mis en place.

En juin dernier, le gouvernement albertain a annoncé la clôture de 100 kilomètres carrés d’habitats dans le nord-ouest de la province afin que le caribou forestier puisse s’y reproduire sans danger. Le projet prévoit l’élimination de tous les prédateurs, tels que les loups, les ours et les cougars qui pénètrent dans l’enclos.

Selon le directeur scientifique d’Alpha Wildlife, Gilbert Proulx, l’élimination des prédateurs ne fait que déséquilibrer l’écosystème : « Faire un enclos ne servira à rien. »

Le plan du gouvernement prévoit également la réintégration des veaux à la vie sauvage deux mois après leur naissance. M. Proulx estime toutefois que si ces animaux vivent dans environnement artificiellement sécuritaire, ils deviennent plus vulnérables.

Il soutient qu’il s’agit d’un placebo parce que les terrains marécageux, dont ceux qui seront dans l’enclos, font partie de l’habitat essentiel du caribou et ne seront pas protégés de l’activité industrielle.

Lire sur ICI Radio-Canada