Alexandre Shields / Le Devoir :

Les techniques de traversées de la rivière des Outaouais et du fleuve Saint-Laurent ne seront pas terminées avant la fin de 2016

TransCanada ne devrait pas finaliser les méthodes de traversées de la rivière des Outaouais et du fleuve Saint-Laurent avant la fin de 2016, a appris Le Devoir. Les audiences du BAPE sur le pipeline Énergie Est prévues cet automne se dérouleront donc sans informations précises sur la façon dont le tuyau de transport de pétrole franchira deux cours d’eau majeurs liés aux sources d’eau potable dans les régions de Montréal et Québec. Dans un des nombreux documents déposés à l’Office national de l’énergie (ONE), la pétrolière albertaine a annoncé récemment qu’elle repoussait à la fin de l’année le dépôt du rapport final sur la traversée de la rivière des Outaouais. Ce document devait normalement être prêt en juin. TransCanada a précisé qu’elle ne peut réaliser les travaux préliminaires prévus en raison du refus de la MRC de Vaudreuil-Soulanges de lui accorder les autorisations nécessaires. Cela a pour effet, selon l’entreprise, de bloquer les autorisations qu’elle doit obtenir du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC). (…) Le responsable des communications de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, Simon Richard, a confirmé qu’« aucune autorisation » n’a été accordée à la pétrolière, et ce, malgré de nombreux échanges avec ses représentants, ainsi que des rencontres. « Chaque fois, ils font des opérations de relations publiques. Ils refusent de répondre à nos demandes, ils ne nous fournissent aucun document. Oui, il y a des discussions. Mais est-ce que ces discussions sont convenables ? Non. Est-ce que ça donne quelque chose ? Non. »

Lire sur Le Devoir