Alexandre Shields / Le Devoir  :

Les commissaires de l’Office national de l’énergie Jacques Gauthier et Lyne Mercier, visés par des demandes de récusation dans le cadre de l’évaluation du projet de pipeline Énergie Est, ont tous deux connu des parcours professionnels étroitement liés à l’industrie pétrolière et gazière avant leur nomination comme membres de l’organisme fédéral, a constaté Le Devoir. Jacques Gauthier, un des deux commissaires qui a rencontré Jean Charest en 2015 alors qu’il était consultant pour TransCanada, a été nommé à l’Office national de l’énergie (ONE) à la fin de 2012. Mais juste avant sa nomination, il dirigeait une entreprise qui commanditait une association de promotion des pipelines. Il occupait en fait depuis décembre 2010 les postes de vice-président principal chez Dessau et président et chef de la direction chez LVM, une filiale de Dessau. (…)

L’autre commissaire du comité de l’ONE sur Énergie Est qui a rencontré Jean Charest, Lyne Mercier, a oeuvré dans le secteur énergétique avant d’être nommée à l’Office national de l’énergie, en 2008. Elle a travaillé pendant 29 ans chez Gaz Métro, dont 10 ans à des postes de direction.

Lire sur Le Devoir