Alexandre Shields / Le Devoir :

Même si le ministre David Heurtel reconnaît que TransCanada refuse de respecter les lois environnementales du Québec, son ministère a maintenu et même prolongé la validité des autorisations pour réaliser des levés sismiques dans le fleuve Saint-Laurent, aux limites d’une réserve naturelle. Une prolongation accordée la veille du dépôt de la demande d’injonction du gouvernement à l’endroit de la pétrolière, a appris Le Devoir.

Lire sur Le Devoir