Albert Geuzaine / RVHQ :

Énergie-Est! Un boyau hors de toutes dimensions communes : 4600 km de long, dont 700 au Québec, 1 mètre de diamètre avec un transit liquide journalier d’un million cent mille barils. Il transportera des huiles épaisses, noirâtres, visqueuses, diluées avec des produits volatiles, instables, inflammables, explosifs! Comme tout viscère vieillissant, celui-ci va se dégrader au fil du temps et laissera échapper ses huiles empoisonnées et nauséabondes. Se précipiteront dès lors des experts-soudeurs obturateurs de fissures, des experts-nettoyeurs collecteurs spécialisés en volumineuses déjections propagées jusque dans les lits des cours d’eaux voisins. Un nombre grandissant d’emplois se créera finalement au cœur même des querelles intestines entre pollueurs, payeurs, fauteurs, évaluateurs, cultivateurs sur les questions des dommages, des responsabilités, des causes des déchirures au tube gargantuesque.

Lire sur RVHQ