SAINT-JÉRÔME. Alors que le gouvernement Trudeau vient de donner le feu vert à deux projets d’oléoducs, l’économiste Éric Pineault estime que l’approbation du projet d’oléoduc Énergie Est, qui passerait notamment par Mirabel, serait dramatique pour le Canada.

Publicité
Invité par l’organisme Action environnement Basses-Laurentides, lundi soir à la Vieille Gare de Saint-Jérôme, l’auteur du livre <@Ri>Le piège Énergie Est<@$p> a expliqué que ce projet, qui fait grand bruit dans les Laurentides, aurait de graves conséquences écologique, économique et climatique.

«Dans notre argumentaire, il faut démontrer que c’est une mauvaise idée pour l’économie canadienne et québécoise, l’environnement et la société, a lancé le professeur de sociologie de l’UQÀM aux participants qui semblaient partager son opinion. Il faut démontrer que les coûts sont beaucoup plus importants que les bénéfices et que ceux-ci vont être essentiellement privés», a mentionné M. Pineault qui repousse l’argument du promoteur TransCanada qui veut que le projet serve l’intérêt national.

Selon lui, des déversements majeurs de ce pipeline de 4600 kilomètres sont inévitables.

Lire sur le Journal Le Nord