Annabelle Caillou / Le Devoir :

Pour réduire la dépendance du Québec au pétrole et favoriser les énergies propres, le gouvernement Couillard investira 1,5 milliard de dollars d’ici 2020. Mais les 43 mesures dévoilées lundi par le ministre Pierre Arcand pour atteindre ces objectifs manquent « d’ambition » et « ne vont pas assez loin », jugent des organismes environnementaux.

« Le gouvernement se fixe des objectifs qu’on applaudit en matière de réduction des gaz à effets de serre et de réduction de l’utilisation de pétrole, mais les actions prises ne permettront pas de les atteindre à temps », déplore le directeur général d’Équiterre, Sidney Ribaux.

Lire sur Le Devoir

Journal Métro : Québec dévoile son plan énergétique 2017-2020