TransCanada demande la suspension de l’étude d’Énergie Est

Alexandre Shields / Le Devoir :

Dans un geste inattendu, TransCanada a annoncé jeudi en début de soirée qu’elle a demandé la « suspension » de l’examen fédéral de son controversé projet de pipeline Énergie Est. Un arrêt temporaire qui pourrait mener à l’abandon du projet, selon ce que laisse entendre la pétrolière albertaine.

Par voie de communiqué, TransCanada a confirmé qu’elle a demandé à l’Office national de l’énergie (ONE) la suspension, pour 30 jours, de l’évaluation fédérale de son projet Énergie Est, qui traverserait le territoire québécois sur une distance de 625 kilomètres.

Lire sur Le Devoir

TransCanada demande une suspension temporaire de l’examen d’Énergie Est

Radio-Canada avec Reuters :

L’annonce d’une évaluation plus approfondie du projet Énergie Est par l’Office national de l’énergie (ONE), le mois dernier, provoquerait-elle des remises en question chez TransCanada? Le promoteur de l’oléoduc a indiqué jeudi dans un communiqué, qu’il demandait à l’ONE la suspension temporaire de l’examen de son projet d’oléoduc pour une période de 30 jours.

Lire sur ICI Radio-Canada

Énergie Est a toutes les chances d’être abandonné, affirme un expert

Alexandre Shields / Le Devoir :

La suspension temporaire de l’évaluation fédérale du pipeline Énergie Est pourrait bien être la première étape menant à l’abandon du controversé projet de TransCanada. Une demande formulée de nouveau vendredi par les groupes environnementaux, qui estiment que ce pipeline fait face à une vive opposition au Québec.

« L’abandon pur et simple du projet Énergie Est est bien possible », affirme sans hésiter Jean-Thomas Bernard, spécialiste de l’économie des ressources naturelles et professeur au département d’économie de l’Université d’Ottawa.

Lire sur Le Devoir