AFP :

Abou Dhabi | Le niveau des investissements dans les énergies renouvelables reste insuffisant pour limiter la hausse des températures à 2° Celsius, a averti l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) qui a tenu ce week-end son assemblée annuelle à son siège d’Abou Dhabi.

«Même si les investissements dans les énergies renouvelables ont beaucoup augmenté ces dix dernières années (…), leur niveau reste insuffisant pour atteindre les objectifs climatiques», a déploré dimanche le directeur général de l’Irena, Adnan Amin.

«Nous continuons à nous acheminer vers des (augmentations de température) de 2 à 3°C», a-t-il souligné.

La part des énergies renouvelables dans le mix énergétique s’élève aujourd’hui à 18 %. Pour limiter la hausse des températures à 2°C, elle devrait doubler d’ici 2030, selon un rapport de l’Irena.

Lire sur Le Journal de Montréal