Alexandre Shields / Le Devoir :

En soulignant la Journée mondiale de l’environnement lundi, le premier ministre Justin Trudeau a vanté le bilan de son gouvernement, qui « a pris des mesures importantes en vue de protéger l’environnement et d’encourager la création d’une économie axée sur la croissance propre ». Il a toutefois admis qu’il « reste encore beaucoup de travail à faire ».

Le bilan libéral soulève d’ailleurs des questions, alors que le Canada accumule les retards dans des dossiers majeurs.

Ambivalence climatique.Le gouvernement Trudeau a promis de lutter concrètement contre les changements climatiques, après une décennie de pouvoir conservateur à Ottawa.

Or, dans ce domaine, « il y a un défi de cohérence qui n’est toujours pas relevé », estime Annie Chaloux, professeure à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Lire sur Le Devoir