ICI Radio-Canada :

La Nation innue a conclu un partenariat avec l’entreprise Boralex pour la réalisation d’un projet éolien de 200 mégawatts (environ 85 éoliennes) dans le secteur de rivière Pentecôte à Port-Cartier. Le coût du projet est estimé à 600 millions de dollars. On en discute avec Ricky Fontaine, directeur général de l’administration Innu Takuaikan Uashat mak Mani Utenam.

Écouter sur ICI Radio-Canada

Les Innus s’associent à Boralex

Boris Proulx / Le Devoir :

Un autre pas est franchi vers la mise en service d’Apuiat, un parc éolien à Port-Cartier

La nation innue a annoncé son partenariat avec l’entreprise Boralex pour la construction d’un parc éolien à Port-Cartier. Nommé Apuiat (bois de fabrication des avirons, en innu), le projet commercial est la toute première collaboration de cette envergure entre les neuf communautés innues de la Côte-Nord. Le projet représente le dernier pan de la stratégie énergétique 2006-2015 du gouvernement du Québec, soit les 200 MW restants du vaste chantier de 4000 MW d’énergie éolienne. Ricky Fontaine, directeur général de la communauté Uashat mak Mani-Utenam et chargé de projet pour la nation innue dans ce dossier, explique que le projet Apuiat est né du désir des différents chefs innus de travailler ensemble sur un même moteur économique. « Au départ, plusieurs communautés avaient de petits projets et, au final, le gouvernement a suggéré de s’associer pour un grand projet. »

Lire sur Le Devoir

Les Innus choisissent Port-Cartier pour un parc éolien de 600 millions $

Fanny Lévesque / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(…) «Aujourd’hui, les étoiles se sont alignées», poursuit-elle. Le parc innu de 200 mégawatts pourrait compter au maximum 85 éoliennes, dont la puissance et la disposition ne sont pas encore déterminées. «Il faut commencer à voir comment fonctionneraient les éoliennes, le nombre de turbines», énumère Mme Cusson. «Il reste beaucoup de choix technologiques à faire», ajoute M. Fontaine. «Tout le raffinement pour arriver à des réponses claires, nettes et précises va venir au fur et à mesure des prochaines étapes», dit-il. D’ici l’automne, la nation innue et Boralex doivent notamment amorcer le processus de consultations de communautés régionales.

Lire sur Le Soleil

4,6 millions de dollars pour le TechnoCentre éolien

ICI Radio-Canada :

À Gaspé, le TechnoCentre éolien reçoit 4,6 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du gouvernement du Québec pour son programme de recherche sur l’intégration des énergies renouvelables. Ce programme est le fruit d’une collaboration entre le TechnoCentre éolien, le Cégep de la Gaspésie et des Îles, deux autres centres de recherche et une quinzaine d’entreprises du Québec, de l’Ontario et du Yukon.