ICI Radio-Canada :

Le maire de North Hatley, Michael Page, est déçu. Comme d’autres en Estrie, il a été victime de la popularité du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées, lancé au début du mois de septembre. En trois semaines, le fonds de 664 millions a été épuisé. Seulement 200 municipalités ont vu leur projet retenu. Le délai pour déposer un projet devait pourtant se prolonger jusqu’à la fin du mois de novembre.

Le maire Page soutient que le fait d’être une petite municipalité leur nuit dans ce genre de processus.

« On y va au fur et à mesure. Quand on entend qu’il y a un programme de subvention qui pourrait nous aider, eh bien on essaie de mettre nos choses ensemble pour faire notre demande », explique-t-il.

On n’a pas nécessairement l’équipe, on n’a pas nécessairement non plus les sous pour toujours avoir des plans de prêts à l’avance
– Michael Page

Lire sur ICI Radio-Canada