ICI Radio-Canada :

Québec a indiqué lors d’une rencontre interministérielle avec les élus de la Haute-Gaspésie qu’il n’était pas dans ses intentions de construire une voie de contournement de la route 132.

La route a été emportée par la mer à plusieurs endroits en décembre dernier, lors d’importantes tempêtes. Les municipalités de La Martre et Marsoui avaient été alors enclavées pendant quelques jours. Seuls les véhicules d’urgence étaient autorisés à circuler sur les tronçons abîmés de la route 132.

Québec indique toutefois qu’il entreprendra des réparations permanentes cet été sur les 11 sites endommagés.

Le préfet de la MRC de la Haute-Gaspsésie, Allen Cormier, se dit satisfait de la réponse du gouvernement. « On me dit qu’on est capable de trouver des solutions pour rendre la route 132 sécuritaire, et ce, dans un délai très, très court », commente M. Cormier.

Lire sur ICI Radio-Canada

Rencontre importante à La Martre sur l’érosion côtière

TVA Nouvelles :

(…) «Une réunion comme celle-ci nous a permis de voir où il y avait un manque de circulation d’information», a indiqué Jacques Bélanger, directeur régional de la Sécurité civile et d’incendie du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

«Ce sont des petites municipalités avec très peu de population, donc très peu de ressources humaines, matérielles et financières permettant de pouvoir monter des plans d’urgence et d’avoir les personnes requises pour pouvoir intervenir adéquatement », a-t-il poursuivi.

«Ce qui est important dans les mesures d’urgence c’est d’être transparent et que le citoyen sache quoi faire et qu’est-ce qui se passe. C’est peut-être le manque qu’il y a eu au niveau municipal lors des derniers événements.»

Lire sur TVA Nouvelles

Le Journal de Québec : Hautes marées destructrices : les plans d’urgence devront être revus