Anne-Diandra Louarn / Journaliste, ICI Radio-Canada :

L’Association Pacific Whale Watching (PWWA), qui représente 36 entreprises britanno-colombiennes et américaines d’observation des baleines, appelle à un moratoire sur l’étiquetage par fléchette des cétacés. Cette pratique courante sert à la collecte de données à des fins scientifiques. Dans le viseur des activistes, quatre lettres : NOAA, l’Administration océanique et atmosphérique nationale, une agence fédérale américaine consacrée à la gestion des ressources océaniques et aux conditions atmosphériques.

Lire sur ICI Radio-Canada