ICI Radio-Canada :

Un chercheur de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) vient de démontrer qu’il est possible de fabriquer des briques cuites à partir de rejets miniers sélectionnés dans les sites miniers. Yassine Taha, candidat au doctorat en sciences de l’environnement, a fait sa recherche à partir de sites miniers au Maroc en collaboration avec l’Université de Marrakech. Il veut ainsi démontrer que les résidus miniers peuvent représenter une alternative intéressante aux matières premières conventionnelles.

Lire sur ICI Radio-Canada