Alexandre Shields / Le Devoir :

La Fédération québécoise des municipalités s’oppose formellement au pipeline Énergie Est, et ce, tant que le gouvernement fédéral n’aura pas mis sur pied une nouvelle infrastructure pour évaluer le projet de TransCanada. Le regroupement exige aussi que la pétrolière mette en place un fonds de réserve de cinq milliards de dollars pour faire face à un éventuel déversement.

Par la voie d’une résolution adoptée à l’unanimité par son conseil d’administration, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) souligne ainsi qu’elle s’opposera au projet Énergie Est « en l’absence de la création d’une organisation crédible visant à remplacer l’Office national de l’énergie, et qui aura pour mandat de réglementer et d’étudier les nouveaux projets de pipeline ».

Lire sur Le Devoir

Radio-Canada : Des groupes écologistes étudient l’impact d’un possible déversement de l’oléoduc Énergie Est

Environmental Defence : ÉNERGIE EST – DES CARTES DANS LA RIVIÈRE DES OUTAOUAIS POUR REPÉRER LES LIEUX À RISQUE EN CAS DE DÉVERSEMENT D’HYDROCARBURES

VIVA : La MRC de Vaudreuil-Soulanges continue de s’opposer vivement à Énergie Est

HuffPost Québec : Le gouvernement Trudeau est celui des «promesses brisées», selon Martine Ouellet

Le Courrier du Sud : Martine Ouellet a déposé une étude sur les dangers d’Énergie Est

Radio-Canada : Accidents maritimes : Québec ouvre un centre pour développer son expertise

Le Devoir : Les libéraux du Québec accusés d’être silencieux

La Voix de l’Est : Les chevaux de bataille de Lisée

Le Devoir : Le bien-fondé du retrait des sables bitumineux de l’Alberta

Les Amis de la terre : Nouveau rapport : les banques françaises financent toujours les énergies fossiles extrêmes

Journal Métro : Climat: plusieurs milliards d’investissements des géants pétroliers et gaziers menacés

Politis : Canada : La tête dans le sable bitumineux

Le Journal de Montréal : Un VP de la multinationale Total à la tête de Polytechnique?