Marie-Ève Dumont / Le Journal de Québec :

Des pomiculteurs des Laurentides appellent à l’aide puisqu’une bactérie ravage leurs vergers des Laurentides. L’un d’entre eux pense même perdre 70 % de ses pommes. Plusieurs de ces producteurs auraient vraiment besoin de travailleurs pour tailler les branches et les feuilles infestées avant qu’elles contaminent tout autour. «C’est vraiment la peste, on en a par-dessus la tête. Mes 4000 pommiers sont infestés. J’ai même dû en couper plusieurs presque au complet», se décourage Julie Gaudette, propriétaire du verger le Pomiculteur du Bûcheron à Saint-Joseph-du-Lac.

  • Le feu bactérien ou la brûlure bactérienne est une maladie attribuable à la bactérie Erwinia.
  • Il s’attaque aux arbres de la pomme, de la poire, de l’aubépine, de la pommette et des plantes de la famille des Rosacées.
  • La bactérie attaque les fleurs et les feuilles qui se mettent à faner à se ratatiner et à brunir ou à noircir.

Lire sur Le Journal de Québec

Ajout : 

La CAQ presse Québec d’aider les pomiculteurs aux prises avec une épidémie

La Presse Canadienne :

Inquiète pour les pomiculteurs des Basses-Laurentides aux prises avec une épidémie de feu bactérien, la députée caquiste de Mirabel, Sylvie D’Amours, presse le gouvernement de prendre des mesures rapides pour éviter la catastrophe. Mme D’Amours a contacté vendredi le ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis, pour lui demander d’envoyer des émondeurs du ministère dans les vergers des Laurentides afin de tenter de limiter l’étendue des dégâts et de couper d’urgence les branches d’arbres déjà contaminées. Elle a aussi exigé du ministre que la facture ne soit pas refilée aux pomiculteurs.

Lire sur La Presse