Stéphanie Gendron / Le Journal de Québec :

La fin de la chasse au caribou migrateur dès 2018 pourrait entraîner la fin des activités de plusieurs pourvoiries et aura des conséquences du nord du Québec jusqu’à Montréal.

À lire également : Fermeture de la chasse sportive au caribou migrateur en 2018

Les affaires n’allaient déjà pas très bien pour la vingtaine de pourvoiries qui continuaient d’amener des clients, majoritairement américains ou européens, à la chasse au caribou dans le nord du Québec.

Depuis 2011, la population du troupeau de caribous de la rivière aux feuilles a chuté de 54%, ce qui inquiète le gouvernement.
Mercredi, le gouvernement a annoncé la fin pure et simple de la chasse sportive au caribou migrateur à compter du 1er février 2018 pour une durée indéterminée.

«C’est une catastrophe pour tout le monde ici. Les chanceux pourront essayer de développer la pêche en espérant qu’on autorise à nouveau la chasse un jour, d’autres devront fermer», résume Alain Tardif de la Pourvoirie rivière aux Feuilles et président de l’Association des pourvoiries du nord du Québec.

Lire sur Le Journal de Québec

Fermeture de la chasse aux caribous dès 2018

(…) Les pourvoyeurs qui font leur pain et leur beurre de la chasse aux caribous devraient aussi avoir voix au chapitre, explique le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette.

« Les gens ensemble vont chercher des solutions. Que doit-on faire pour aider les pourvoyeurs à diversifier leur offre? On veut leur offrir des choses et on va aussi mettre à contribution ces gens-là dans le nord. Les pourvoyeurs notamment, qui pourraient donner leurs éléments de solution. Il y aura des consultations qui vont se faire, ensemble on va essayer de trouver des éléments. Bien sûr il y aura une animation aussi auprès des autochtones pour qu’ils puissent aussi contribuer à ce type d’échanges là parce que c’est leur sécurité alimentaire qui [en dépend]. »

Lire sur ICI Radio-Canada

Communiqué : Les Innus se joignent au consensus exprimé par les Cris, Inuit et Naskapi concernant la fermeture de la chasse sportive au caribou sur la Rivière aux Feuilles