Hélène Baril / La Presse :

Dans un geste aussi rare qu’étonnant, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles demande à la Régie de l’énergie un avis sur les façons d’améliorer le sort des consommateurs qui envisagera toutes les avenues, y compris « l’ouverture du marché de détail de l’électricité à la concurrence ». (…) À l’Union des consommateurs, le responsable des questions d’énergie s’est dit très surpris de l’ampleur de la demande du ministre. « M. Arcand demande à ce que la Régie lui donne un avis sur des sujets fondamentaux qui sont complètement absents de la Politique énergétique », souligne Marc-Olivier Moisan-Plante, de l’Union des consommateurs.

Lire sur La Presse