Stéphanie Martin / Le Journal de Québec :

Lévis et Québec ont confirmé mercredi le financement d’un contrat de 300 000 $ au Consortium Ouranos pour mesurer et surveiller la montée du front salin dans le fleuve Saint-Laurent. Déjà en juillet, la Communauté métropolitaine de Québec avait confié au consortium Ouranos le mandat visant à faire le point sur la salinité du fleuve Saint-Laurent à la hauteur de l’île d’Orléans. Mercredi, Régis Labeaume et Gilles Lehouillier étaient accompagnés du ministre de l’Environnement, David Heurtel. Ils ont confirmé le financement de l’étude qui sera assumé à parts égales par les Villes de Québec et Lévis et par le Fonds vert du gouvernement provincial. «On contribue chacun pour 100 000 $ pour un projet de recherche de 300 000 $ avec Ouranos et INRS pour bien identifier les pistes et comprendre les enjeux», a indiqué le ministre. Le projet va durer trois ans, a souligné Régis Labeaume. À Québec, 20 % de l’eau qui est consommée est puisée à Sainte-Foy, dans le fleuve. «On a eu des épisodes d’eau saline à Sainte-Foy. On ne connaît pas la raison. Il faut comprendre le phénomène le décrire et prévoir ce qui s’en vient.»

Lire sur Le Journal de Québec