Steeve Paradis / Le Soleil :

(Baie-Comeau) C’est la consternation en Minganie et sur l’île d’Anticosti, au lendemain de la décision du gouvernement d’accorder à Pétrolia l’autorisation d’effectuer trois forages avec fracturation hydraulique sur l’île, malgré un refus unanime des élus et des chefs autochtones que ces travaux se fassent. Une riposte se prépare. «Face à ça, on regarde toutes les options possibles, y compris l’option juridique en ce qui concerne les communautés innues», a déclaré le chef d’Ekuanitshit, Jean-Charles Piétacho. On va déterminer un plan d’action à court et à moyen termes, avec des actions à utiliser au moment opportun. Quand il y aura des forages, nous serons là», fait-il valoir. Le regroupement des maires et des chefs innus de la Minganie prépare d’ailleurs des lettres à l’intention du premier ministre Philippe Couillard ainsi qu’aux ministres Pierre Arcand et David Heurtel.

Lire sur Le Soleil

Ajout : 

ICI Radio-Canada : Anticosti : Pierre Arcand défend l’autorisation des forages exploratoires