AFP :

Des organisations de défense de l’environnement ont porté plainte contre la Norvège pour protester contre l’autorisation de la prospection pétrolière dans les eaux arctiques de la mer de Barents. La branche nordique de Greenpeace et l’ONG norvégienne Natur og Ungdom (« Nature et Jeunesse ») estiment que le gouvernement norvégien a violé l’Accord de Paris sur le climat ainsi que la Constitution du pays en attribuant de nouvelles licences d’exploration dans l’Arctique.

« Nous ferons valoir que le gouvernement norvégien a une obligation de tenir ses promesses climatiques et nous invoquerons le droit du peuple à un environnement sain pour notre génération et les suivantes » garanti par l’article 112 de la Constitution norvégienne, a déclaré Ingrid Skjoldvaer, porte-parole de Natur og Ungdom, dans un communiqué commun des deux ONG. « Ce sera la population contre le pétrole de l’Arctique », a-t-elle dit.

Lire sur le Huffington Post

Sanctuaires marins en Antarctique: tous les regards braqués sur Moscou

AFP :

La création de deux vastes sanctuaires marins en Antarctique est de nouveau lundi à l’ordre du jour d’une réunion internationale annuelle à Hobart, en Australie, où tous les regards sont braqués sur la Russie, principal frein à ce projet. La Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR), établie en 1982 par une convention internationale, achoppe depuis 2011 sur deux projets de gigantesques aires marines protégées (AMP).

Le premier, porté par l’Australie, la France et l’Union européenne, couvre de vastes zones marines de l’est de l’Antarctique. Le second, présenté par les États-Unis et la Nouvelle-Zélande, porte sur la mer de Ross, une immense baie côté Pacifique sous juridiction néo-zélandaise.

Lire sur La Presse