ICI Radio-Canada :

La santé des résidents de la Première Nation de Fort McKay, située au nord de Fort McMurray, pourrait avoir être compromise par les émissions venant des sites d’exploitation des sables bitumineux, affirme une étude. Près de 600 personnes vivent à Fort McKay, une communauté entourée d’exploitations pétrolières. L’étude a été réalisée par le ministère provincial de la Santé en collaboration avec l’Agence de réglementation de l’énergie de l’Alberta. Elle démontre que le niveau d’une douzaine de contaminants a souvent dépassé ce qui est sécuritaire pour l’environnement et la santé des résidents.

Lire sur ICI Radio-Canada