Stéphane Parent / ICI Radio-Canada :

Dans la fosse aux lions, Trudeau défend en Alberta ses déclarations sur le déclin obligé des sables bitumineux

« Nous devons gérer la transition des combustibles fossiles », a indiqué le premier ministre canadien mardi devant une foule particulièrement hostile et qui avait été invitée à le rencontrer à Calgary dans le cadre de sa tournée nationale de discussion avec les citoyens.

Plusieurs participants en colère ont demandé à Justin Trudeau comment il entend aidé le secteur pétrolier albertain qui traverse une période de déclin lié à l’affaissement des prix, et s’il retirerait ses commentaires prononcés quelques jours plus tôt en Ontario sur la suppression progressive et éventuelle des sables bitumineux au Canada.

Environ 1700 personnes, dont beaucoup d’étudiants, se sont présentées pour voir le premier ministre à l’Université de Calgary. Les débats ont été dominés par l’annonce de Donald Trump à son investiture et l’impact de la rhétorique protectionniste du nouveau président sur l’ALENA.

Un premier intervenant a reconnu les risques inhérents au fait qu’un premier ministre libéral choisit de se présenter à une discussion où les participants n’ont pas été examinés ni présélectionnés. « Merci d’avoir pénétré dans le repaire des lions ici en Alberta», a déclaré l’homme.

Quelques voix dans la foule se sont alors mises à huer le premier ministre en raison de ses hésitations. « En tant que [ancien] professeur, j’essaie de ne pas récompenser les mauvais comportements en leur accordant trop d’attention», a dit M. Trudeau au sujet de ceux qui interrompaient ses propos.

Lire sur ICI Radio-Canada