Sur le même sujet : Quatre réserves fauniques visées par des permis d’exploration pétrolière

Simon Boivin / Le Soleil :

(Québec) Le ministre Pierre Arcand est ouvert à modifier son projet de loi sur les hydrocarbures qui suscite beaucoup de grogne dans le milieu municipal. Le projet de loi 106 sur la politique énergétique déçoit la Fédération québécoise des municipalités (FQM), qui le juge contraire aux principes d’autonomie locale que Québec se targue de privilégier. «On s’attendait à ce que les municipalités puissent soustraire certaines zones» à l’exploitation, a commenté au Soleil le président de la FQM, Richard Lehoux, mardi. «Là, au contraire, on n’a pas un mot à dire, poursuit-il. Pour nous, c’est une déception très importante. Dans sa forme actuelle, le projet de loi ne peut pas être adopté.» Une centaine de municipalités et de juristes appuient une résolution qui pourfend la proposition du ministre Arcand. Ils craignent que les promoteurs obtiennent trop de pouvoir et puissent imposer leur projet, quitte à exproprier des citoyens. (…)

Fracturation hydraulique_FQM_Moratoire_Schiste_PF

Le président de la FQM demande même un moratoire de cinq ans sur le processus de fracturation hydraulique, le temps de mieux connaître les impacts de la technique. D’ores et déjà, le ministre se dit ouvert à modifier son projet de loi. «Il peut certainement être bonifié», a déclaré M. Arcand.

Lire sur Le Soleil

Ajout : 

Projet de loi 106 : l’UMQ demande à Québec de respecter les pouvoirs municipaux

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) affirme que les compétences municipales en matière d’aménagement du territoire devraient avoir préséance sur la loi encadrant la filière des hydrocarbures. Le regroupement a déposé un mémoire durant lacommission parlementaire du projet de loi 106 sur la mise en œuvre de la politique énergétique. Le projet de loi a notamment pour but d’encadrer des projets d’exploration et d’exploitation pétrolière et gazière. L’UMQ s’inquiète notamment de la protection des sources d’eau potable et demande à Québec de respecter les pouvoirs municipaux.

Lire sur ICI Radio-Canada