Martin Croteau / La Presse :

(QUÉBEC) Pétrolia entend poursuivre l’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti, malgré l’appui du gouvernement Couillard à ce qu’elle soit désignée comme site patrimonial de l’UNESCO.

Découvrez près de 200 articles sur Anticosti

À lire également : Anticosti, UNESCO et PLQ : Analyse de Marc Durand

La direction de l’entreprise fait valoir jeudi qu’elle détient toutes les autorisations réglementaires nécessaires à la poursuite de ses travaux exploratoires.

petrolia_fracturation-hydraulique_anticosti_pf

« Il n’y a rien qui empêche la poursuite du développement des hydrocarbures sur l’île », a précisé Pétrolia dans une déclaration écrite.

Le consortium Hydrocarbures Anticosti, qui regroupe Pétrolia, Corridor Resources et le gouvernement du Québec, a obtenu en juin l’autorisation de forer trois puits exploratoires par fracturation hydraulique. Cette opération doit permettre de confirmer le potentiel pétrolier de l’île.

Lire sur La Presse