La Presse Canadienne :

FREDERICTON – Le ministre de l’Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick a prévenu les chefs d’entreprises, mardi, que le moratoire sur la fracturation hydraulique serait maintenu tant que toutes les conditions fixées par le gouvernement ne seront pas réunies. Donald Arseneault rappelle que le gouvernement étudie toujours le rapport d’un comité d’examen sur le gaz de schiste, qui avait analysé toute la question pendant près d’un an. Une coalition de regroupements d’entreprises a demandé mardi au gouvernement libéral de Brian Gallant de lever le moratoire sur la fracturation hydraulique, décrété en décembre 2014.

Lire sur l’actualité

ICI Radio-Canada : Le milieu des affaires de l’Atlantique s’unit contre le moratoire au N.-B.