ICI Radio-Canada :

Le ministère de l’Environnement a confirmé jeudi que la compagnie Énergie Valero aurait dû aviser le gouvernement dès qu’elle a pris connaissance d’un rejet de 200 000 litres de diesel confiné à l’intérieur de ses installations. Le conseiller aux affaires publiques d’Énergie Valero, Martin Lévesque, a martelé que l’entreprise n’avait pas à aviser le ministère avant qu’une quantité évaluée à 10 litres par Valero n’atteigne le fleuve.

Lire sur ICI Radio-Canada

ICI Radio-Canada : Fuite de 200 000 litres de diesel : Énergie Valero défend son intervention