David Rémillard / Le Soleil :

(Québec) Des écoulements récurrents de mazout continuent d’inquiéter aux Îles-de-la-Madeleine. Ils proviennent d’une épave vieille de plus de 50 ans et les autorités ne savent toujours pas quelle quantité d’hydrocarbures elle peut encore contenir. Le dernier écoulement est survenu la semaine dernière. Le mazout a fait surface par petites nappes dans une zone d’environ 100 mètres sur la plage du Corfu Island, à l’Étang-du-Nord. La plage porte le nom du navire qui s’est échoué à cet endroit le 20 décembre 1963. «C’était seulement cinq litres. C’est pas grand-chose», a expliqué au Soleil le maire des Îles, Jonathan Lapierre. La situation n’en est pas moins exaspérante selon lui, puisque le même ménage survient d’une à deux fois par année depuis au moins cinq ans. En 2014, la Municipalité avait ordonné la fermeture préventive de la plage pendant près d’un mois, en pleine saison touristique de surcroît, en raison de mazout ayant fait surface. À chaque écoulement, la Garde côtière canadienne vient faire son tour, nettoie les rives et s’assure que la situation est stabilisée. «Au moins quand ça arrive, ils interviennent rapidement, ça prouve qu’il y a un suivi», a concédé le maire.

Lire sur ICI Radio-Canada