Éric Yvan Lemay / Le Journal de Montréal :

Malgré des règles plus strictes, le nombre d’agriculteurs qui ont reçu une amende pour avoir déversé du lisier près d’un cours d’eau ou qui ont une fosse qui fuit a bondi depuis un an. Selon les données colligées par Le Journal à partir des sanctions pécuniaires et administratives imposées par le ministère de l’Environnement, quelque 70 entreprises agricoles ont été prises en défaut entre juillet 2015 et juillet 2016. Dans les 12 mois précédents, environ 45 amendes avaient été distribuées. Ces chiffres ne tiennent pas compte des amendes pour le déversement d’eaux de laiterie, des animaux qui ont accès aux cours d’eau ou encore le stockage de plus de 1600 kilos de fumier près d’un bâtiment.

Lire sur Le Journal de Montréal