AFP :

Zamudio — Un géant mondial de l’éolien est en passe d’être créé avec la fusion du groupe espagnol Gamesa, approuvée mardi par ses actionnaires, et la division d’énergie éolienne de l’allemand Siemens.

Cette union « permettra de créer l’une des principales compagnies mondiales » d’un secteur en pleine ébullition, notamment depuis l’accord mondial sur le climat de Paris l’an dernier, a déclaré le président de Gamesa, Ignacio Martin, lors d’une assemblée générale extraordinaire au siège de Zamudio.

Le nouveau groupe devrait voir son chiffre d’affaires tourner autour de 10 milliards d’euros, avec un carnet de commandes de 22 milliards et une capacité installée de 70 gigawatts, passant ainsi devant le Danois Vestas ou l’Américain General Electric.

Lire sur Le Devoir