Agence QMI :

Le gouvernement du Québec a annoncé, vendredi, une attribution financière de 5,7 millions $ à LM Wind Power Canada, une entreprise de Gaspé qui fabrique des pales d’éoliennes.

Les fonds seront versés en partie dans un projet d’agrandissement et d’acquisition d’équipements évalué à 12 millions $. Avec ce projet de modernisation, 265 emplois seront créés.

Une autre partie du soutien gouvernemental sera investie dans le développement des compétences de la main-d’œuvre.

«Notre gouvernement est heureux d’appuyer cette entreprise manufacturière, qui représente la seule usine de fabrication de pales d’éoliennes au Québec, dans ses démarches visant à accroître sa compétitivité à l’international, notamment sur le marché américain, a déclaré la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, à Gaspé, vendredi.

Lire sur TVA Nouvelles

L’usine gaspésienne de LM Wind Power Canada s’agrandit et embauche

La Presse Canadienne :

(…) Sur les 5,7 millions de l’aide financière gouvernementale, un montant de 1,4 million a été versé sous forme de subvention destinée à de la formation pour la main-d’oeuvre. Le coup de pouce financier a été confirmé dans le cadre d’une conférence de presse à Gaspé à laquelle ont pris part les ministres de l’Économie, Dominique Anglade, de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, et celui responsable de la région, Sébastien Proulx. « Des projets comme [celui-ci] génèrent des retombées considérables en matière d’exportation en plus de créer des emplois de qualité dans nos régions », s’est félicitée Mme Anglade, par voie de communiqué.

Le contrat obtenu auprès du turbinier General Electric pour le remplacement de pales dans des parcs éoliens notamment situés au Texas a considérablement redressé la situation de l’usine, dont le carnet de commandes était pratiquement à sec. « Ce n’est pas un secret, nous étions très inquiets », a dit M. Boulay, faisant allusion au ralentissement du développement de la filière éolienne québécoise, qui génère quelque 5000 emplois.

Lire sur Le Devoir

LM Wind Power deviendra le principal employeur privé de la Gaspésie

Jean-François Deschênes / ICI Radio-Canada :

(…) Il y a quelques mois, l’entreprise a annoncé avoir obtenu un contrat important aux États-Unis, ce qui a permis de mettre en place le plan d’agrandissement pour augmenter la superficie du bâtiment de 40 %.

Le constructeur a besoin d’espace, entre autres, pour fabriquer les pales qui prendront la route des États-Unis dans les prochaines années.

Pour le maire de Gaspé, Daniel Côté, cet investissement est exceptionnel pour l’économie de la ville.

Lire sur ICI Radio-Canada

Une étape majeure pour LM Wind Power

Jean-Philippe Thibault / Le Pharillon :

(…) C’est tout un revirement de situation pour l’entreprise, qui il y a un an à peine ignorait encore quel allait être son avenir en vertu de l’absence de nouveaux appels d’offres par Hydro-Québec pour le marché intérieur. Mais LM Wind Power – le seul fabricant de pales au Québec – s’est retroussé les manches et exporte maintenant 100% de sa production.

« Nos équipes mondiale et locale ont travaillé sans relâche pour trouver une solution pour l’usine de Gaspé. Avec des efforts énormes, on a eu du succès avec un client très important aux États-Unis. Nous sommes excités par cet agrandissement », a fait remarquer le président-directeur chez LM Wind Power, Marc de Jong.

Pour l’instant, les pales prennent toujours le chemin de New Richmond en camion pour ensuite être mis sur les rails. Le ministre Sébastien Proulx a indiqué avoir bien entendu les doléances des élus locaux et qu’un scénario pour le retour du train de marchandises jusqu’à Gaspé était à l’étude, sans toutefois pouvoir donner d’échéancier. Quand à des futurs appels d’offres locaux, on explique au gouvernement qu’on peut que se réjouir de voir une usine comme LM Wind Power ne plus être captive du marché intérieur et qu’elle sera prête le moment venu, si d’autres parcs éoliens devaient être mis sur pied, ici ou ailleurs.

Lire sur Le Pharillon

Ajout :

Les travailleurs au cœur de la réussite de LM Wind Power

La FIM–CSN accueille favorablement le nouvel investissement de 5,7 millions $ du gouvernement du Québec, annoncé le vendredi 13 janvier, qui aura pour résultat la création de plus de 265 nouveaux emplois chez LM Wind Power.

La compagnie du secteur éolien deviendra ainsi le plus grand employeur privé de la Gaspésie, avec près de 450 emplois.

La FIM–CSN rappelle que les travailleurs et les travailleurs sont au cœur de cette réussite après avoir accepté d’importantes modifications à leur
convention collective. « Le syndicat, appuyé activement par la fédération, a mené une négociation avec l’employeur qui a culminé par une entente
acceptée par les salariés. C’était une étape nécessaire pour l’obtention du contrat avec General Electric et, ultimement, pour l’octroi de l’investissement du
gouvernement », estime Alain Lampron, président de la FIM–CSN.

« Nous avons fait des concessions importantes à nos yeux, notamment en acceptant de passer d’une semaine de cinq jours à une semaine de sept jours. Aujourd’hui, nous constatons que nos choix ont rapporté, car non seulement nos emplois sont garantis pour de nombreuses années, mais en plus, nous
allons plus que doubler le nombre de salarié-es », affirme Sylvain Denis, président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de L.M. Wind Power.