ICI Radio-Canada :

Déjà, le traitement des eaux usées est une des conditions imposées à l’industrie du gaz de schiste pour que soit levé le moratoire. Maintenant, le gouvernement dit qu’il faudra trouver d’autres moyens que les usines de traitement des eaux des municipalités.

Selon le ministre de l’Énergie, Rick Doucet, une compagnie se préparait à faire une proposition d’ici la fin de l’année pour le respect des cinq conditions imposées à la levée d’un moratoire.

Mais le gouvernement vient de limiter les options de l’industrie pour le traitement des eaux usées. Ces eaux ne pourront être déversées dans les réseaux de traitement municipaux.

« Les réseaux municipaux d’épuration des eaux usées ne sont pas équipés pour traiter la vaste gamme de contaminants et la salinité élevée des eaux usées produites par la fracturation hydraulique », explique le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Serge Rousselle.

Lire sur ICI Radio-Canada