Sébastien Lacroix / Le Courrier du Sud :

POLITIQUE. Partageant les inquiétudes de plusieurs de ses citoyens, le conseil des maires de la MRC de Nicolet-Yamaska a pris position dans le dossier des opérations d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures.

Actuellement aux prises avec une série de mesures qui limite les pouvoirs des municipalités dans ce dossier, les élus adressent plusieurs demandes au gouvernement du Québec pour s’assurer d’encadrer adéquatement cette industrie.

Les maires demandent d’abord l’abrogation de l’article 246 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme qui donne priorité aux permis miniers, gaziers et pétroliers sur les Schémas d’aménagement.

Ils souhaitent également que les nouvelles orientations gouvernementales permettent aux MRC de déterminer les secteurs qu’elle voudrait soustraire aux activités d’exploitation de production et de stockage.

Enfin, ils réclament un moratoire sur le procédé de fracturation hydraulique tant et aussi longtemps qu’il ne sera pas compatible avec les plus hautes exigences de protection de l’environnement.

La MRC de Nicolet-Yamaska s’oppose aussi à toutes les opérations éventuelles concernant les hydrocarbures, si elles ne rencontrent pas les nécessaires niveaux d’acceptation sociale.

Elle se range également derrière la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui font déjà des représentations auprès du gouvernement Couillard.

Lire sur Le Courrier du Sud