Alexandre Shields / Le Devoir :

Le premier ministre Philippe Couillard et le ministre de l’Énergie Pierre Arcand ont présenté le projet Bourque comme un bon projet pour le Québec, en misant sur le fait que le gaz naturel pourrait représenter une source d’énergie de « transition ». La nouvelle stratégie énergétique en fait d’ailleurs état. Une étude menée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a pourtant conclu que les gisements gaziers qu’on retrouverait en Gaspésie pourraient générer des émissions de gaz à effet de serre nettement plus importantes que ce qui a été dit jusqu’à présent pour faire la promotion de ces projets dits « conventionnels ». La même analyse est d’ailleurs valable pour les éventuels gisements pétroliers gaspésiens qui pourraient être exploités sous peu.

Lire sur Le Devoir

ICI Radio-Canada (Audio) : Annonce importante pour le projet Bourque