Alexandre Shields / Le Devoir :

Le gouvernement Couillard appuie sans réserve le projet de port d’exportation de gaz naturel liquéfié que l’entreprise Tugliq espère implanter à Gaspé. Québec n’exclut d’ailleurs pas un soutien financier public pour ce projet, qui permettrait d’exporter du gaz exploité par Pétrolia. Le Devoir révélait jeudi que Tugliq, partenaire de Pétrolia, vient de déposer une demande de permis à l’Office national de l’énergie (ONE) pour exporter une bonne partie du gaz naturel qui serait exploité dans le cadre du projet Bourque, financé notamment par Québec. Le gouvernement a toujours vanté ce projet en insistant sur le fait que le gaz produit servirait à alimenter des entreprises québécoises. Mais il se dit également favorable à l’idée d’exporter le gaz qui sera exploité. « Les Québécois pourront bénéficier pleinement des retombées qui en découlent puisque notre gouvernement en est le partenaire », a d’ailleurs répondu jeudi le cabinet du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

Lire sur Le Devoir

ICI Radio-Canada : Un pas de plus vers l’exploitation de gaz naturel à Gaspé