TVA Nouvelles :

L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) s’inquiète du nombre élevé de puits de forage inactifs qui fuient toujours au Québec. Dans la région du Centre du Québec seulement, des dizaines de puits montrent des signes alarmants.

En 2014, l’AQLPA avait été chargée par le gouvernement d’inspecter les quelque 600 puits de forage inactifs. Le gouvernement a mis fin à l’entente, mais après l’inspection d’une centaine de puits, près d’un tiers de ceux-ci sont une source de problèmes environnementaux.

Notamment, à Bécancour, en plein milieu de ce qui reste d’un champ de soya, du méthane s’échappe toujours du sol. Ce puits qui devrait être inactif a été creusé il y a 50 ans.

Voir sur TVA Nouvelles