La Presse canadienne :

OTTAWA — Le Canada reporte d’au moins trois ans la réduction prévue des émissions de méthane dans l’industrie du pétrole et du gaz.

Ce n’est pas une coïncidence si cette décision survient moins d’un mois après le décret-loi signé par le président américain, Donald Trump, qui suspendait les engagements de Washington en matière de réduction des émissions de méthane.

Le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr, a admis vendredi que le Canada ne peut ignorer ce qui se passe au sud de la frontière s’il veut que l’industrie demeure concurrentielle au sein d’économies aussi intégrées.

Même si le gouvernement libéral est toujours partisan de la production écologique d’énergie, il exercerait une pression indue sur l’industrie s’il persistait à vouloir suivre l’échéancier prévu, a estimé M. Carr en entrevue à La Presse canadienne.

En janvier 2015, l’ex-président Barack Obama avait annoncé une réduction des émissions de méthane dans l’industrie pétrolière et gazière de 40 à 45 pour cent d’ici 2025 par rapport aux niveaux de 2012. L’année suivante, lors de sa visite d’État à Washington, en mars 2016, le premier ministre Justin Trudeau s’était engagé dans la même voie.

Lire sur le Journal Métro

National Observer : Trudeau government delays climate action after oil patch lobbying

La Presse : Paris: «excellentes chances» que les É.-U. restent dans l’accord selon Al Gore

Le Journal de Québec : Les changements climatiques au 6e rang

La Presse : Climat: recherche menacée aux É.-U., impact sur le monde entier

TVA Nouvelles : Mobilisation mondiale pour défendre la science