Pierre Asselin / Éditorial, Le Soleil :

Avec le dépôt de la Politique énergétique 2030, le gouvernement de Philippe Couillard a passé avec succès le premier test. Les cibles fixées dans ce document sont assez ambitieuses pour offrir un véritable défi. Mais pour être en mesure de le relever, nous devrons être prêts à y mettre le prix. Cette nouvelle politique démontre d’abord que Québec réalise l’importance de la menace que posent les gaz à effet de serre. Le véritable test viendra dans l’exécution du plan, mais à ce stade-ci au moins, l’approche retenue par Québec a le mérite d’être claire et de nous donner des outils qui permettront de mesurer ses résultats.

Lire sur Le Soleil