Alexandre Shields / Le Devoir :

Si le Québec ouvre la voie à l’exploitation des énergies fossiles de la province, celle-ci devra se faire en accord avec les objectifs du gouvernement en matière de lutte contre les changements climatiques, a soutenu mardi le ministre de l’Environnement David Heurtel. Au lendemain de la publication des rapports des évaluations environnementales stratégiques (EES) sur les hydrocarbures, Québec solidaire a interpellé le ministre au cours de la période des questions, mardi. La députée Manon Massé a ainsi souligné que les rapports des EES concluent que l’exploitation d’éventuels gisements de pétrole et de gaz risque de compromettre les efforts du Québec en matière de lutte contre les changements climatiques.

Lire sur Le Devoir