La Presse canadienne :

Québec solidaire déplore le «surplace» qu’a fait la province à la lumière de l’inventaire québécois d’émissions de gaz à effet de serre de 2014, dévoilé vendredi.

À l’approche de l’annonce du budget provincial, la députée Manon Massé réclame des investissements «massifs» en transport collectif, plutôt que des subventions pour l’achat de véhicules électriques.

Elle estime que l’approche actuelle du gouvernement ne lui permettra pas d’atteindre sa cible de réduction de 80 à 95 % des émissions des gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050.

Les statistiques rendues publiques vendredi révèlent que si les émissions québécoises de GES ont diminué de 2,1 % de 2010 à 2014, elles avaient crû de 140 000 tonnes par rapport à l’année précédente.

Lire sur La Presse