Jean-Philippe Robillard / ICI Radio-Canada :

Pour retrouver sa quiétude, la petite municipalité de Gore, dans les Laurentides, réclame la fermeture d’une sablière des environs. Le propriétaire de la carrière de sable estime pour sa part que les élus abusent de leurs droits en le poursuivant. Lorsque Shirley Roy s’est installée à Gore, c’était pour quitter le brouhaha de la ville. Pour elle, c’était l’endroit idéal, le coin de paradis dont elle rêvait. Mais depuis quelques années, les choses ont changé. Tout près de chez elle, à moins d’un kilomètre, une sablière et ses bruyants camions perturbent sa tranquillité.

Lire sur ICI Radio-Canada