Martin Croteau / La Presse :

(Québec) La réussite de l’exploration pétrolière dans l’île d’Anticosti a été une priorité jusqu’aux plus hauts échelons du gouvernement Marois. Lors d’une rencontre secrète qui s’est tenue une semaine avant la dernière élection, des hauts fonctionnaires et les promoteurs ont convenu d’un plan pour éviter les « erreurs » commises dans le dossier du gaz de schiste. Le 1er avril 2014, la campagne électorale bat son plein. Nous sommes à six jours de la victoire du Parti libéral de Philippe Couillard. Loin des projecteurs, une rencontre se déroule dans l’édifice Honoré-Mercier de l’Assemblée nationale, qui abrite les bureaux du premier ministre.

Lire sur La Presse

La Presse : Anticosti : les libéraux auraient dû suivre le plan du PQ, dit Legault