Éric-Pierre Champagne / La Presse :

Après plusieurs controverses où le ministère de l’Environnement a été montré du doigt au cours des dernières années, le gouvernement du Québec est invité à tenir un sommet sur la biodiversité pour changer le modèle actuel de gouvernance des enjeux environnementaux. C’est la proposition qui sera annoncée ce matin par la Société pour la nature et les parcs (SNAP), qui souhaite «sortir le loup de la bergerie» et mettre fin au «laisser-aller» en matière de protection de la biodiversité. Voici les principales recommandations obtenues en exclusivité par La Presse.

Lire sur La Presse